.

Les Derniers Articles

Commentaires récents

Il n'y a pas de commentaire

Quelle est la meilleure couette pour bien dormir ?

Quelle est la meilleure couette  pour bien dormir ?

Au moment de choisir sa couette, se pose la question de savoir quels sont les critères pour acheter la meilleure couette. Quels sont les points réellement importants à prendre en compte pour ne pas se tromper et se lover sous sa couette avec délices pour longtemps ?

Ça y est, vous vous êtes décidé à acheter une couette neuve ! Eh voilà que commencent les questions, la recherche d'informations, presque aussi complexes que pour l'achat d'un matelas ! Car OUI, c'est du sérieux, on passe quand même 1/3 de notre vie sous la couette !

Voici donc 4 critères majeurs à intégrer dans votre réflexion avant de passer à l'achat de votre couette, La meilleure couette pour vous.

  1. Mon profil dormeur

Oui, le premier facteur à prendre en compte pour trouver la meilleure couette, c'est VOUS ! Car personne ne dort de la même façon, chacun a ses habitudes, ses positions, sa méthode pour s'endormir, sa manière d'aimer ou pas traîner au lit, d'aimer plutôt une couette chaude, de préférer une couette légère, de vouloir ou pas une chambre fraîche...

En bref, pensez à vous. A vous deux si vous êtes en couple. Trouver la couette qui vous ressemble, c'est comme trouver chaussure à son pied: il faut un peu de patience et beaucoup d'observation.

Les critères pour acheter une couette

LISTEZ CE QUE VOUS ATTENDEZ DE VOTRE COUETTE comme si vous alliez chercher un canapé ou un lit: la dimension souhaitée, pour quel usage: couette 4 saisons pour toute l'année ou plutôt une couette bi-thermique pour permettre à chacun d'avoir son confort (si si ça existe !), en quelle matière, avec une sensation de légèreté sur le corps ou plutôt lourde ? Écologique, anti-acarien, bio ? Pour la sieste, pour lire au lit ou uniquement pour dormir ?

C'est en répondant à ces différents points que vous affinerez votre profil de dormeur et donc le type de couette le plus adapté.

  1. Mon budget (et la durée de vie de la couette)

Le PRIX. Voilà le nerf de la guerre (guerre des prix bien pacifique mais primordiale quand il s'agit de sommeil !). 8 heures au lit sur 24 heures en moyenne, ça représente donc Plus de 27 années sous la couette pour toute une vie. Vous voyez la logique: ce qu'on a intégré comme un investissement logique pour le matelas doit aussi s'appliquer à la couette qui nous enveloppe pour dormir. C'est le principe du confort "dessus-dessous" où l'on doit privilégier la qualité.

Meilleure couette budget

Mais pas à n'importe quel prix ! Voici 3 rappels simples et mémo-techniques pour définir son budget couette

  • J'ai quel âge ? Il est évident que lorsqu'on s'installe, avec premier appartement et premier job, on ne va pas consacrer la même dépense pour l'achat de sa couette que lorsqu'on est adulte "installé dans la vie" avec une résistance au stress et à la fatigue qui s'amoindrit avec les années. Jeunes parents, il faut récupérer rapidement. A la retraite, même jeune senior, l'exigence de confort augmente. Compter 5% à 15% de son revenu net mensuel selon l'âge est une échelle de valeur raisonnable.
  • Quelle est la qualité de mon sommeil ? Hélas oui, nous ne sommes pas égaux devant le sommeil ! Certains dorment comme des bébés quel que soit l'endroit où ils s'endorment tandis que d'autres vivent les difficultés d'endormissement dès qu'ils changent de contexte ou qu'ils sont contrariés. Dans ce cas, pas de demi-mesure: il est impératif de se donner toutes les chances de bien dormir en investissant sur une couette de qualité apportant le contexte favorable indispensable au sommeil. Vous vous y retrouverez forcément puisque vous dormirez mieux !
  • Je veux la garder longtemps ? Vous aimez conserver les choses qui vous plaisent ou changer d'affaires vous importe peu ? C'est une question de caractère mais ça joue dans le choix de la couette ! Envie de garder le cocon de douceur de votre couette sans prendre le risque de devoir en changer quelques années après ? Préférez une couette à durée de vie supérieure, les couettes naturelles ayant l'avantage sur leurs concurrentes synthétiques de durer jusqu'à 2 fois plus longtemps. Mais elles sont aussi souvent plus onéreuses.
  1. Les différentes couettes

Voila, on sait ce qu'on veut et pour quel budget. Reste à savoir quelle est l'offre de couettes sur le marché pour faire un choix éclairé et trouver la meilleure couette.

2 grands groupes de couettes: naturelles ou synthétiques

La majorité des couettes vendues sont en garnissage synthétique. Tout simplement parce-qu'elles sont moins chères que leur alternative naturelle. Conception, fabrication, volume des ventes, tout différencie ces 2 catégories de couettes. Et les écarts de prix peuvent être énormes, en particulier sur les couettes naturelles où l'on trouve la couette la plus chère au monde parce-que la meilleure et la plus isolante mais aussi la plus rare : la couette en duvet de canard eider pouvant atteindre 10000 € pour une couette 2 personnes !

Cette exception mise à part, que dire ? Les explorateurs et scientifiques qui partent en expédition polaire ou les alpinistes de haute altitude choisissent toujours sac de couchage et doudoune en duvet. Tout simplement parce-que c'est le meilleur isolant au monde, celui naturel des des oiseaux palmipèdes migrateurs tels les oies et canard affrontant tous les temps.

Transposons à notre lit dans nos climats tempérés et nos 4 saisons. Les qualités de thermorégulation issues d'un garnissage naturel s'appliquent aussi sous nos cieux, même si les garnissages synthétiques de qualité supérieure n'ont cessé de progresser pour réduire leurs inconvénients tels que la moindre circulation de l'air pouvant favoriser la présence d'acariens extrêmement allergènes. D'où les traitements anti-acariens souvent proposés sur les couettes synthétiques, non nécessaires sur une couette naturelle dès lors qu'elle est bien entretenue, régulièrement secouée et aérée.

Du côté des couettes synthétiques, dont le garnissage artificiel est issu du traitement d'hydrocarbures transformé en fibres de polyester, la recherche des grands fabricants les a amenés à proposer des produits confortables, performants et légers, l'objectif étant de se rapprocher de la sensation "duvet", à savoir légèreté et chaleur, captation de l'air et isolation. Elle sont faciles d'entretien Mais attention aux couettes premier prix, en synthétique comme en naturel car ce qui est gagné en euros se fait au dépend du confort et de la durée de vie de la couette.

3 types de couettes naturelles

On distingue 3 grandes familles de couettes dites naturelles, dont le garnissage n'est donc pas issu de matières artificielles synthétisées par l'homme.

  • Les couettes en duvet et plumes: plus la part de duvet est importante, plus la couette est de qualité

Championne des couettes naturelles en quantités vendues, la couette duvet se distingue par son pouvoir gonflant et isolant mais aussi par sa popularité et tradition héritée des édredons de nos grands-mères. Ce garnissage naturel peut présenter d'énormes différences de qualité car la noblesse d'un garnissage duvet-plumettes réside dans la proportion de duvet. C'est le flocon de duvet qui emmagasine l'air et maintient la chaleur du corps tout en respirant. La grosseur du flocon de duvet détermine donc son pouvoir gonflant et impacte directement le grammage nécessaire pour avoir le niveau de chaleur requis. A l'inverse la plumette n'a qu'un faible apport thermique et elle est moins chère que le duvet, ce qui explique qu'une couette 50% duvet-50% plumettes est moins performante qu'une couette 90% duvet-10% plumettes. Autre élément à prendre en compte: regarder s'il s'agit de duvet neuf (vierge et gonflant) ou de duvet de récupération (re-traité et moins gonflant).

  • Les couettes en soie: les fibres de cocons de vers à soie

Bénéficiant de l'image raffinée et précieuse de la soie, la couette en soie, a légitimé sa place sur le marché des couettes naturelles par son offre très qualitative même si elle est marginale en nombre de ventes. Attention toutefois à vérifier le type de fibre de soie utilisé comme garnissage de la couette car il existe des différences notables de qualité entre par exemple, une qualité de grade A (le meilleur) issu du vers à soie Bombyx du mûrier et des grades inférieurs ou même de la bourre de soie constituée de chutes issues du cardage de la soie. Le garnissage en soie est issue de la superposition de plusieurs couches de fibre de soie cardée. Plus il y a de couches, plus la couette sera épaisse et chaude tout en restant légère.

  • Les couettes en laine: la sensation couverture

Matière traditionnelle de la literie longtemps utilisée pour les matelas, le couette en laine séduit par sa similitude avec la couverture d'antan tout en apportant la praticité contemporaine de la couette qui a largement supplanté l'alliance drap et couverture des précédentes générations. La laine présente des qualités indéniables d'isolation et de thermorégulation naturelles. Elle reste incontournable en prêt-à-porter pour sa chaleur, sa noblesse et son tomber, mais est moins présente en literie. Mise en oeuvre comme garnissage au sein d'une couette, il faudra un grammage supérieur à celui d'une couette en duvet pour obtenir le même indice de chaleur. cela convient pour des personnes appréciant d'avoir plus de poids sur le corps en dormant.

  1. Le comparatif des couettes

En piste pour le grand match ! Sur le ring de notre grand comparatif, 5 familles de couettes avec leurs avantages et inconvénients sur les critères de confort, de prix, de durée de vie et d'entretien. La meilleure couette vous y attend.

Comparatif couette

Pour enrichir cet article, confiez-nous votre expérience personnelle selon votre couette ! Votre couette et vous, c'est pas pour la vie mais ça contribue au bien-être et au bonheur !

Posté le Apr 10, 2018
Posté dans Blog
Auteur La plume Castex

Laisser un commentaire