.
Produit ajouté avec succès au panier
Quantité
Total
Il y a 0 articles dans votre panier Il y a 1 article dans votre panier
Total Produits
Total frais de port  Offert
Total
Continuer mes achats Commander

Les Derniers Articles

Commentaires récents

Il n'y a pas de commentaire

Les troubles du sommeil chez le nourrisson : comment y remédier

Les troubles du sommeil chez le nourrisson : comment y remédier

C’est autour de l’âge de 6-8 mois que le nourrisson va faire des nuits complètes. S’il se réveille dans la nuit ou a du mal à s’endormir chaque nuit ou plusieurs fois par semaine., on peut parler de trouble du sommeil chez le nourrisson. Ces troubles sont souvent liés à des difficultés de séparation avec ses parents au moment du coucher, des petites maladies (rhume ou toux par exemple), des douleurs dentaires, pour les symptômes les plus courants. L’enfant va alors réclamer la présence de ses parents, faire des colères, demander à boire, … Ces problèmes doivent être rapidement rectifiés avant de tomber dans un cercle vicieux et rentrer dans une relation conflictuelle à l’heure du coucher. Résoudre ces petits troubles vont donner un meilleur équilibre vital à l’enfant, réduire la fatigue des parents et ainsi favoriser un climat d’apaisement en journée.

Liste des troubles du sommeil chez le nourrisson les plus récurrents 

  • Les troubles de l’endormissement

Si l’enfant est fatigué et présente un manque de sommeil, il va paradoxalement avoir plus de difficultés à s’endormir. De même si les instants avant le coucher ont été un peu trop animés et que l’enfant est ‘sur-stimulé’. Des raisons peuvent être endogènes, c’est-à-dire liées à l’état de santé de bébé. Les poussées dentaires sont par exemple bien connues pour retarder le sommeil, car elles entraînent de la fièvre et de fortes douleurs, accentuées par la position allongée.

S’il est malade, il y a de fortes chances que bébé fasse une mauvaise nuit car il peut avoir du mal à respirer ou avoir des douleurs localisées. Enfin des soucis de digestion peuvent altérer également le sommeil de l’enfant.

  • Les troubles liés aux réveils nocturnes

Les réveils nocturnes ont souvent les mêmes causes que les problèmes d’endormissement. Les cycles de sommeil des enfants en bas âge durent de 1h à 1h30. Entre chaque cycle, il existe un période de latence durant laquelle l’enfant se réveille quelques minutes, somnole puis se rendort. Mais il arrive qu’entre deux cycles, le bébé n’arrive pas à se rendormir et réclame de nouveau le rituel du coucher.

  • Les terreurs nocturnes 

Souvent confondues avec des cauchemars, les terreurs nocturnes sont fréquentes et touchent environ 40 % des enfants.  Elles apparaissent entre 18 mois et 4 ans de l’enfant, et se caractérisent par des pleurs voire des hurlements pendant quelques minutes, et un comportement très agité, sans qu’il soit réveillé. Souvent très impressionnantes, il est déconseillé aux parents de réveiller l’enfant pendant une terreur nocturne.

  • L’Apnée du sommeil

L’apnée obstructive du sommeil touche environ 5 % des nourrissons. Les signes sont des arrêts fréquents de la respiration pendant le sommeil et un ronflement même quand l’enfant n’est pas malade. L’obstruction des voies respiratoires est souvent due à un volume trop important des amygdales. Ces pauses respiratoires privent l’organisme d’oxygène, ce qui va affecter le cerveau et le cœur. Ces privations répétées d’oxygène peuvent altérer le développement de l’enfant.

A lire aussi : Quelle est la température idéale pour votre chambre ?

bébé_dormir

Quelques conseils à suivre pour faire face à ces troubles nocturnes, pour que bébé s’endorme et passe une bonne nuit sans réveils 

  • 1h avant le coucher, les bébés doivent être dans un environnement calme, propice au sommeil. Evitez absolument les écrans qui émettent de la lumière bleue et vont les stimuler au lieu de les endormir.

  • Tous les enfants n’ont pas le même rythme, à vous de détecter les signes précurseurs de fatigue et ainsi instaurer une heure de coucher qui sera récurrente.

  • Établissez un rituel avant de dormir, lire un livre ou chanter une chanson. Cela le sécurisera et le conditionnera à dormir après ce rituel. 

  • L’enfant doit impérativement dormir dans sa propre chambre, et s’endormir seul.

  • Vous devez adapter son pyjama et sa turbulette ou nid d’ange, à la température dans la chambre afin qu’il n'ait ni trop chaud ni trop froid. En effet, si vous couvrez trop votre enfant, il risque de se réveiller dans la nuit. 

  • Sa chambre doit être dans le noir pour que l’hormone du sommeil soit sécrétée. Cependant, vous pouvez laisser une boîte à musique, ou une petite veilleuse qui fera transition entre votre départ et le moment où bébé se retrouve seul.

bebe_livre

  • Bébé doit se réveiller à heure régulière, et il est nécessaire de respecter les heures de siestes, pour ne pas que le coucher soit décalé.

  • Pour les douleurs dentaires et le nez qui coule : vous pouvez placer un oreiller sous son matelas afin de rehausser sa tête et atténuer la douleur, ou utiliser de l’homéopathie.

  • Si bébé est malade, utilisez du sérum physiologique pour déboucher le nez avant de le coucher, et si fièvre il y a, administrez-lui du paracétamol selon l’ordonnance de votre médecin.

  • Si des réveils nocturnes persistent, il faudra effectuer des changements pour aider l’enfant à mieux dormir et se réveiller moins fréquemment : rassurer l’enfant sans trop s’attarder et alterner entre les deux parents afin que l’enfant ne s’habitue pas à ces situations. Il arrive souvent que ces régressions durent quelques jours et se résolvent sans interventions des parents.

  • Si les terreurs nocturnes se répètent, essayer de comprendre ce qui peut le rendre anxieux, comme des changements dans son quotidien et assurez-vous qu’il ait un bon cycle de sommeil.

  • En ce qui concerne l’apnée du sommeil, un examen d’un professionnel est indispensable pour dresser un diagnostic fiable et une opération pourra être envisagée selon la gravité des symptômes. 

Si malgré tout, les troubles du sommeil persistent, vous pouvez consulter un pédiatre qui vous aidera à mettre en place des solutions pour que bébé tombe dans les bras de Morphée! 

Posté le nov. 3, 2020
Posté dans Blog
Auteur La plume Castex

Laisser un commentaire