Comment faire des économies de chauffage pour éviter de payer des factures d’énergie astronomiques ? Voilà le challenge de l’hiver 2023. Entre l’annonce de coupures de gaz et d’électricité, des tarifs qui flambent et des besoins domestiques croissants, des mesures s’imposent dans nos chaumières. Les particuliers sont à l’affût de solutions efficaces permettant de réduire la consommation énergétique annuelle. Et comme vous allez le voir, certaines sont assez simples à mettre en place comme l'adoption d'une couette naturelle qui apporte une incroyable chaleur. Pourquoi devons-nous adopter des gestes de sobriété pour faire baisser la facture de chauffage en 2023 ? Comment se chauffer autrement sans perdre en confort thermique ? Découvrez toutes nos pistes pour passer un hiver agréable tout en prévoyant d’économiser du chauffage.

Une couette naturelle : la solution pour vos froides soirées d'hiver.

À notre niveau, nous pouvons baisser la température de nos pièces à vivre et de nos chambres en nous équipant d’accessoires chauds et douillets. La solution ? Une couette naturelle pour profiter d’une température douce jour et nuit.

Bénéficier d’une matière thermorégulatrice

Une couette naturelle thermorégulatrice fait partie des équipements confortables pour réduire sa consommation de chauffage. En effet, constituée de plumes et de duvet, cette couette garde votre corps bien au chaud et vous protège du froid grâce à ses propriétés isolantes et gonflantes. Vous pouvez ainsi vous glisser sous ce cocon afin de profiter d’une chaleur douce et naturelle. En prime, votre couette naturelle procure un confort thermique stable pendant la nuit, y compris au petit matin lorsque les températures sont plus fraîches. Avec cette couette en plumes et duvet naturelle, vous pouvez réduire la température du radiateur de la chambre, voire même éteindre l’appareil. Vous parvenez ainsi à économiser du chauffage en plein hiver, malgré les degrés qui chutent et les courants d’air froids.

Dormir sans transpirer

La chaleur de la couette naturelle reste près du corps, mais qu’en est-il de la transpiration ? Cette formidable matière évacue l’humidité pour votre plus grand confort. En effet, les plumes et duvets d’oie ou de canard d’une couette naturelle hiver par exemple conservent leurs propriétés naturelles. Les appendices forment une barrière thermique pour protéger le corps du froid en conservant la chaleur de ce dernier, tout en respirant et laissant la transpiration s’évaporer. Résultat, vous dormez paisiblement dans un environnement sain, en restant au sec. Vous éloignez ainsi les acariens et les bactéries qui se développent en terrain humide. Non seulement vous pouvez réduire la note de chauffage, mais vous bénéficiez en même temps d’une couette hypoallergénique. Il s’agit d’une solution efficace pour adopter une bonne température dans votre chambre tout en effectuant de belles économies d’énergie.

Se lover dans une couette chaude et légère

Une couette naturelle en plumes et duvet reste un ensemble aérien et léger. Savez-vous que plus elle comporte de duvet, plus une couette est chaude et légère ? Cette matière permet de proposer un lit chaleureux en raison des propriétés calorifères des flocons de duvet. La forme de cette petite plume favorise la circulation de l’air, tout en retenant la chaleur. Vous pouvez dormir tranquillement sans aucune pression sur votre corps ni de sensation d’étouffement. Avec ce type de couette, vous pouvez éteindre les radiateurs et passer une excellente nuit de sommeil. C’est la solution idéale pour faire baisser les coûts de chauffage quand il fait très froid.

Nos produits

Pourquoi risquons-nous de voir notre facture de chauffage augmenter cet hiver ?

Les appareils électriques font partie des postes qui consomment une grande part d’énergie en hiver, notamment pour le chauffage. Or, une partie du parc nucléaire français tourne au ralenti en raison de travaux de maintenance ou de problèmes de corrosion dans les centrales. Pour ce qui est du gaz, le contexte de la guerre en Ukraine rebat les cartes. La Russie faisant partie des fournisseurs historiques, les prix augmentent fortement en raison des difficultés d’approvisionnement. Rajoutez à cela les conséquences d’une politique tarifaire déréglementée. Le prix du gaz et de l’électricité sont indexés sur des marchés financiers de gros. Les fournisseurs d’énergie privés ont dû répercuter de fortes hausses sur les factures. Quant au prix du bois, les scieries ont dû stopper leur production pendant la pandémie. Elles peinent à rattraper leur retard afin de répondre à la forte demande des particuliers. Les granulés de bois sont également pris d’assaut, créant ainsi une nouvelle pénurie. Il devient plus qu’urgent de trouver comment adoucir la note pour se chauffer avec des solutions alternatives.

La gestion de l'énergie, au cœur des préoccupations écologiques

L’ADEME indique que 58 % des Français sont conscients de l'importance de nos modes de vie dans le changement climatique. Et les enjeux sont importants.

Des stocks de matières fossiles limités

Les ressources utilisées pour chauffer nos logements proviennent d’énergies fossiles. Que ce soit le pétrole, le charbon ou le gaz, nous savons que les stocks de ces éléments s’épuisent. Pire, ces combustibles contribuent à augmenter les gaz à effet de serre. Quel que soit le type de chauffage au fioul, au gaz, au bois ou autre, l’utilisation de toutes ces énergies entraîne des conséquences néfastes sur notre planète. Nous devons limiter notre consommation en adaptant notre façon de vivre.

Des actions nécessaires pour le climat

Les événements climatiques partout dans le monde nous prouvent que nous devons réduire notre impact sur la Terre. Les engagements climatiques prévoient une neutralité carbone à l’horizon 2050. D’ici 2030, la France s’engage à utiliser 38 % d’énergies renouvelables pour produire de la chaleur. En adoptant quelques réflexes individuels, nous avons les moyens de participer à la diminution de la pollution terrestre et préserver ainsi nos ressources naturelles. Revoir nos besoins en chauffage reste l’une des actions à envisager.

Nos autres astuces pour faire des économies de chauffage

Voici quelques astuces pour réduire votre consommation énergétique en hiver tout en restant bien au chaud, avec ces gestes simples :

économies de chauffage en hiver

  1. Opter pour un édredon ou un plaid en plus ou à la place d'une couette naturelle. Terminé le temps des édredons de nos grands-mères qui alourdissaient les couchages ! Aujourd’hui les édredons naturels présentent en effet les mêmes vertus que les couettes naturelles et permettent ainsi d’être au chaud dans le lit et de baisser la température du chauffage pendant la nuit.
  2. Régler la température des chauffages en la baissant de 1° (prévoyez également 19° dans les pièces à vivre et 17° dans la chambre à coucher)
  3. Bien se couvrir en portant des chaussettes en laine ou des chaussons de qualité, un gilet bien douillet
  4. Laisser l’espace libre devant chaque convecteur
  5. Entretenir régulièrement vos appareils de chauffage
  6. Éteindre les radiateurs lorsque vous voulez aérer la pièce
  7. Installer un programmateur ou un thermostat pour adapter la température de la pièce
  8. Baisser la température de l’eau de la chaudière, du ballon d’eau chaude ou du chauffe-eau
  9. Isoler vos pièces et vos ouvertures
  10. Stopper les entrées d’air froid sous les portes
  11. Fermer les volets et les rideaux à la nuit tombée
  12. Diviser le volume des surfaces à chauffer en fermant toutes les portes intérieures
  13. Poser des tapis au sol
  14. Reprendre un abonnement chez un fournisseur d’énergie appliquant des tarifs réglementés

Vous voici prêt à affronter l’hiver tout en réduisant votre facture thermique. Munissez-vous de votre couette en duvet préférée et accueillez les frimas en toute sérénité, pour le plus grand bonheur de votre porte-monnaie !