Lors de l'achat d'un produit de literie sur notre site ou ailleurs, vous contribuez par le versement de l'éco-participation, obligatoire depuis le 1er octobre 2018, à financer et soutenir la filière de recyclage des couettes, oreillers, coussins, sacs de couchage et surmatelas usagés. La Manufacture Castex est adhérent à Éco-mobilier sous le numéro FR 025866, et participe à cette démarche de préservation de l'environnement et renforcement de l'économie circulaire.

logo_triman

Qu'est-ce que l'éco-participation ?

L’éco-participation est une taxe obligatoire en vigueur depuis le 1er mai 2013 sur tous les éléments de mobilier vendus en France. Cette taxe s’est ensuite déployée sur des univers tels que la literie.

L’éco-participation est une contribution qui s’applique sur le prix des couettes, édredons, ou oreillers neufs. Elle permet de financer la collecte, le tri, le recyclage et la valorisation énergétique de ces produits usagés. Le montant de l’éco-participation est précisé sur les fiches produits et apparaît également sur vos factures.

L’éco-participation est une contribution financière qui est intégralement reversée à Eco-mobilier, organisme à but non lucratif et agréé par le ministère de l’Ecologie. L’objectif d’Éco-mobilier est le ZÉRO déchet. Sa mission consiste dans le développement de la collecte de ces produits, leur valorisation en fin de vie et l’aide à leur réemploi et à leur réutilisation.

Le montant de l'éco-participation est déterminé par un barème national, qui est revu chaque année. Il dépend du poids, de la dimension et du volume d'un produit, mais aussi du coût global pour collecter et recycler les produits de la même famille.

Voici une vidéo explicative du recyclage d’un oreiller :

L’importance du recyclage 

En 2019, 874 052 tonnes de meubles usagés ont été collectées par Éco-mobilier, dont 93% connaissent une seconde vie par un recyclage (57%) ou une valorisation sous forme énergétique (36%). Même si la collecte et le traitement des produits récupérés ont un coût, le réemploi permet d'éviter du gaspillage en permettant de "fabriquer du neuf avec du vieux" ou de générer de l'énergie. Seulement 7% du mobilier mis au rebus et récupéré finit en déchet.

collecte et recyclage

Que faire de vos anciennes couettes ou oreillers ?

Devenez acteur du ZERO déchet en déposant vos articles de literie dans des points de collecte agréés permettant leur prise en charge dans un circuit de recyclage.

Vous voulez vous offrir une nouvelle couette en duvet, et vous vous demandez quoi faire de l’ancienne ? Votre oreiller n’est plus aussi confortable qu’avant et vous voulez en changer ? Donnez-leur une seconde vie !

Lorsque vous souhaitez vous débarrasser de votre couette naturelle ou synthétique, si elle est en bon état, vous pouvez la donner à une association près de chez vous, comme Emmaüs, ou l’apporter dans des magasins volontaires.

Écopart comment ça marche

Éco-mobilier apporte un soutien aux associations de 3 façons :

  • Verser un soutien financier dépendant de deux facteurs : le tonnage collecté et le taux de réemploi;
  • Aider les associations à s’approvisionner dans les déchetteries ou chez certains vendeurs de mobilier par la mise en place d’opérations de reprise;
  • Mettre à leur disposition une benne Éco-mobilier pour tout ce qu’elles n’ont pas réutilisé.

Collectés dans les bennes Éco-mobilier, les produits sont acheminés dans des centres de tri où les matériaux sont séparés par flux (bois, ferraille, plastique…) pour ensuite être transformés en nouvelles matières premières recyclées et servir à fabriquer d’autres produits ou être valorisés sous forme d’énergie pour servir de combustible dans les cimenteries.

Les plumes et le duvet de canard et d’oie pourront être récupérés et lavés, pour fabriquer de nouveaux produits, pas nécessairement dans la literie. Si vos couettes, édredons, oreillers ou encore traversins, ne sont plus en état de servir, vous pouvez les déposer à la déchetterie dans la benne dédiée au mobilier usagé.

Il existe plus de 4 000 points de collecte sur toute la France, répartis entre les acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire et les déchèteries.

Vous trouverez une carte interactive des points de collecte ici