Quels sont les bienfaits de la sieste ?
Quels sont les bienfaits de la sieste ?

Quels sont les bienfaits de la sieste ?

Catégories : Mieux dormir

Les vacances d’été sont enfin (ou presque) là et quoi de meilleur que de pouvoir faire des siestes au soleil, sur la plage ou dans l’herbe fraiche ?

Enfants et adultes la sieste est très bénéfique, pour de différentes raisons.

Les bienfaits de la sieste chez l’enfant

C’est un peu un prérequis, nous savons tous que les enfants doivent faire la sieste, mais savons-nous vraiment pourquoi ? et comment réagir quand l’enfant commence à refuser de faire la sieste ? Voici tous nos conseils.

> Bénéfique dans le développement émotionnel et cognitif de l’enfant

Le sommeil de votre enfant va permettre au cerveau d’enregistrer, d’intégrer et de faire le tri de toutes les informations et émotions vécues par l’enfant. Le sommeil va aussi permettre au corps et à la structure osseuse de l’enfant de se développer et d’éliminer les toxines.

> Une bonne sieste prépare une bonne nuit

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, une bonne sieste favorise l’endormissement de l’enfant à l’heure du coucher.
Lors d’un cycle profond de sommeil pendant la sieste, l’activité du cerveau et du corps retombe ce qui permettra de finir la journée sans énervement et l’enfant évitera les terreurs nocturnes si bien connues des parents.

> A chaque âge sa sieste

Chaque âge a son rythme de sommeil, et les siestes sont nécessaires pour le bon développement de l’enfant.
Plus l’enfant grandira, plus les siestes seront moins obligatoires, suivez le guide :

-        Jusqu’à 4 mois : Il faut des périodes de siestes de 4 à 6 fois par jour. En arrivant vers les 4 mois un rythme de siestes 3 fois par jour doit être plus régulier. Les siestes sont en général après les tétées ou les biberons.

-        D’1 an à 18 mois : Le mieux est de 2 siestes par jour, une en fin de matinée et une au milieu de l’après-midi. Cela dépendra des enfants.

-        A partir de 18 mois : Une longue sieste après le déjeuner est le mieux à cet âge-là.

-        Vers 3 ans : Après le déjeuner, couchez directement votre enfant.

-        A partir de 4-5 ans : continuez à lui proposer même s’il peut être un peu plus réticent. Proposez-lui un moment de repos allongé sous sa couette enfant au calme

A partir d’un certain âge, faire faire la sieste à un enfant peut devenir une affaire compliquée, c’est normal l’enfant va trouver se prétexte pour vous s’opposer à vous. C’est normal, rassurez-vous c’est le fameux âge du non.
Attention, si l’enfant rechigne à faire la sieste ça ne veut pas pour autant dire qu’il n’en a pas besoin. Pour que l’enfant accepte plus facilement il ne faut pas réduire la sieste à son âge et à son statut d’enfant ni s’en servir comme une punition. Montrez-lui que vous aussi vous pouvez faire la sieste.

Couchez votre enfant juste après le déjeuner, ça sera plus facile de lui faire accepter plutôt que de couper une activité.

La sieste chez l'adulte

> Souvent abandonnée chez l’adulte

Délaissé à tort à partir de l’âge adulte dans les pays nordiques, la sieste est pourtant aussi un essentiel pour la vie d’adulte. De nombreuses études prouvent qu’instaurer des siestes dans les lieux de travail favorise grandement la productivité des salariés.

> Respecter le rythme physiologique

Chez les mammifères, le rythme biologique se traduit par une diminution de la vigilance et une légère somnolence aux alentours de 14h-15h. Cette somnolence touche autant les gens bien reposés qu’en manque de sommeil. Il est donc conseillé de faire une sieste de 10 minutes au calme pour réattaquer efficacement l’après-midi.

> Besoin naturel du cerveau

Comme pour les enfants, la sieste permet à notre cerveau d’enregistrer toutes les informations reçues au cours de la journée, les intégrer et faire le tri. Notre cerveau sera plus apte à fonctionner rapidement après cette petite pause de 10 minutes. 

Plusieurs chercheurs ont prouvé qu’avec ce repos d’une dizaine de minutes environ, le cerveau sera plus créatif et les personnes gagneront en productivité. 1

> Favorise aussi pour l’adulte un bon endormissement

Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas parce qu’on fait une sieste l’après-midi qu’il sera impossible de s’endormir le soir. Au contraire, comme pour les enfants, la sieste permettra de finir la journée plus sereinement et non pas stressé.

Chez les personnes âgées, la sieste devient un rituel essentiel pour pouvoir être en forme toute la journée. A partir d’un certain âge, les nuits sont de plus en plus hachées et le sommeil n’est plus continu, il devient donc important de faire une sieste par jour afin d’apporter le repos et les ressources nécessaires au corps et au cerveau.
Pendant les périodes estivales de grosse chaleur, un moment de pause dans une chambre fraîche et une bonne hydratation sont capitales. Il ne faut pas hésiter à s’allonger quand le besoin se fait sentir.

Pour toutes ces raisons, faire une sieste réparatrice sous une couette gonflante est recommandée pour les adultes. 

La sieste est un essentiel quelque soit notre âge, souvent délaissé par les adultes par manque de temps, les vacances d’été sont le bon moment pour rattraper tout ce sommeil perdu. Un petit somme pour toute la famille après le déjeuner sera la clef de vacances réussies pour tout le monde !

 

Sources : S. R. Pandi-Perumal, Jaime M. Monti, Andrew A. Monjan. Principles and Practice of Geriatric Sleep Medicine. Cambridge University Press, 2009-11-26 - 470 pages

Partager ce contenu