Pourquoi il ne faut pas dormir avec la clim ?
Pourquoi il ne faut pas dormir avec la clim ?

Pourquoi il ne faut pas dormir avec la clim ?

Catégories : Arts de vie & Plumes
L’été rime avec soleil au zénith, températures qui s’envolent, mais aussi avec nuits sans sommeil. Combien d’heures passées au lit à tenter de fermer l’œil à cause d’une chaleur écrasante dans la chambre ? Rafraîchir l’air avec un climatiseur vous serait d’un grand secours, mais… votre bon sens vous dit que ce n’est pas une bonne idée. Que faut-il savoir sur l’emploi de ces appareils pour tempérer l’atmosphère ? Quel est l’impact de l’air conditionné sur notre santé ? Retrouvez notre dossier pour comprendre pourquoi dormir avec la clim n’est pas la solution idéale.

Les impacts de la climatisation sur la santé

« Je tombe toujours malade avec la clim’… », vous prononcez peut-être régulièrement cette phrase. Et vous avez raison, car la climatisation cause réellement des problèmes de santé.

Une atmosphère fraîche et sèche perturbant les organismes

L’air froid de la climatisation est néfaste pour le corps puisqu’il agresse les voies ORL, des muqueuses nasales au système respiratoire. Les infections de type otites, angines ou troubles broncho-pulmonaires sont ainsi légion. Allumer la clim la nuit peut aussi entraîner des maux de tête ou des problèmes de peau, tout comme des allergies. Les personnes asthmatiques supportent mal ce système de refroidissement.

L’air soufflé par un climatiseur est souvent sec, ce qui irrite la gorge en provoquant de la toux. Les yeux deviennent sensibles en s’asséchant, et le risque de conjonctivite est possible. De plus, lorsque le souffle froid est orienté directement vers les dormeurs, le corps va se contracter. Quand il se diffuse au niveau des épaules et de la nuque, le torticolis guette.

Enfin, dormir avec la climatisation peut mettre à mal votre organisme tant les écarts de température peuvent être importants, surtout au moment de la sieste en journée. Avec des degrés Celsius qui frôlent ou dépassent les 40°, il est difficile de passer d’une pièce climatisée à la fournaise extérieure.

Des systèmes qui demandent un entretien régulier pour éviter de tomber malade

Une clim mal entretenue peut provoquer des pathologies en raison d’un ensemble encrassé. Si vous dormez avec un système de climatisation défaillant, c’est la porte ouverte aux virus : rhume, grippe ou même gastro-entérite. Une installation climatisée s’entretient régulièrement en prévoyant le nettoyage des filtres pour éliminer la poussière qui y loge. Prudence également avec les climatiseurs à eau qui peuvent favoriser le développement de la légionellose. L’eau stagnante viciée est un nid à bactéries.

À lire aussi : Nos astuces pour dormir correctement en période de forte chaleur

Un geste en faveur de la sobriété énergétique

Éviter la climatisation la nuit fait partie des mesures à fort impact environnemental. L’acte II du gouvernement en faveur de la sobriété énergétique1 encourage les entreprises, et par conséquent les particuliers, à faire preuve de modération avec la climatisation. Parmi les préconisations, les professionnels sont invités à ne pas dépasser une température maximale de 26 °C en espace clos. Pour le bien-être des personnes, il est préférable de ne pas dépasser 10° d’écart entre l’intérieur et l’extérieur.

En parallèle, l’État prône l’extinction des équipements électriques en fin de journée. Cette mesure peut être appliquée chez soi en éteignant les appareils d’appoint, quand l’on quitte son domicile pour aller travailler le matin. Enfin, les commerces doivent garder leurs portes fermées lorsqu’ils utilisent un système d’air climatisé. Ce principe de bon sens s’applique aussi dans son logement personnel où l’on conserve une température agréable en fermant portes et fenêtres. Pour maintenir la fraîcheur dans votre habitation, fermez les volets la journée ou au moins, tirez donc les rideaux occultants qui isolent la chambre et les pièces à vivre des conditions météorologiques extrêmes.

Les solutions pour supporter les canicules sans clim

Il est tout à fait possible de se passer de la climatisation pendant les nuits d’été. Voici quelques astuces rafraîchissantes.

Une couette naturelle ultra légère en duvet de canard ou d’oie

Dormir avec une couette en été ? Oui, c’est possible avec une couette naturelle en duvet anti-transpirante, conçue spécialement pour dormir sereinement durant les périodes caniculaires. Le principe ? Une couette garnie de duvet neuf de canard ou d’oie léger au sein d’une enveloppe respirante. La couette fine fraicheur de la marque Castex est une couette ultra légère avec un grammage de 90g/m2. Vous avez ainsi l’impression de dormir sous une protection qui sait se faire oublier. À vrai dire, le duvet fonctionne comme une barrière thermique, tout en laissant l’humidité s’évaporer. La chaleur à l’extérieur, la fraîcheur pour vous, y compris en pleine période estivale ! Cette solution efficace permet de trouver facilement le sommeil sans climatisation.

Du linge de lit adapté anti-canicule

Pour bien dormir pendant l’été sans clim, vous avez tout intérêt à prévoir des textiles naturels procurant de la fraîcheur. Il est d’ailleurs important de choisir son linge de lit en fonction des saisons. Parmi les tissus à privilégier pour vos draps et taies d’oreiller, pensez au coton bio. Notamment, la percale de coton remporte la palme des textures thermiques en raison de sa finesse et de sa qualité supérieure. Optez pour une matière au tissage serré pour profiter d’un tissu merveilleusement doux, léger et respirant. La percale de coton a le pouvoir d’absorber la transpiration, pour un meilleur confort du dormeur.

L’une des matières à privilégier également pour vos nuits d’été sans climatiseur, c’est le lin. Cette plante, cultivée dans le nord de la France et de l’Europe, est réputée pour sa légèreté et ses propriétés thermorégulatrices. Il en va de même pour le chanvre dont plus de la moitié de la production mondiale provient de l’Hexagone. Ce sont des tissus écologiques qui ont démontré leur efficacité thermique aussi bien en hiver qu’en été. Pour profiter des bienfaits de ces tissus climatiseurs naturels, lavez-les régulièrement.

Une tenue légère dans des matières adéquates

Oubliez le pilou-pilou et passez aux vêtements clairs confectionnés avec des tissus légers et naturels. À l’image du linge de lit, préférez le coton ou le lin, biologiques de préférence. Vous pouvez ainsi vous endormir sans air conditionné avec des tissus absorbant l’humidité. Au petit matin, vous vous réveillez frais et dispo, le corps bien sec sans une once de transpiration. Si la tentation de dormir sans vêtement est grande lors des canicules estivales, sachez que vous serez beaucoup plus à l’aise en portant des tissus naturels qui forment une barrière protectrice pour votre corps.

Nos dernières astuces pour dormir au frais sans clim

Pour vous endormir plus vite sans l’air frais du climatiseur, douchez-vous à l’eau tiède avant de vous glisser sous la couette. La température corporelle baisse ainsi plus facilement et se maintient à un niveau agréable. Notez que les effets de la douche glacée sont plus éphémères en raison du contraste trop important des températures. Gardez de l’humidité sur le corps sans vous sécher intégralement, vous profiterez de la fraîcheur plus longtemps. Si vous avez trop chaud pour vous endormir, un gant mouillé sous la nuque vous aide à réguler la température sans avoir recours à une ventilation climatisée. Autrement, une bouillotte placée au congélateur rafraîchit vos pieds et vos jambes et même votre nuque si vous la positionnez sous votre oreiller.

Les nuits sans clim sont tout à fait envisageables, même lorsque les degrés s’envolent. Place aux solutions naturelles pour protéger votre corps et l’environnement avec des gestes simples qui vous aident à faire de beaux rêves en été !

ecologie.gouv : Plan de sobriété énergétique - Juin 2023

Partager ce contenu