Couette ou couverture : le match. Nos conseils pour bien choisir
Couette ou couverture : le match. Nos conseils pour bien choisir

Couette ou couverture : le match. Nos conseils pour bien choisir

Catégories : Couette & Literie
Quelle est la différence entre une couette et une couverture, telle est la question qui revient lorsque l’on doit s’équiper d’une bonne protection de lit. La couverture reste un classique de la chambre à coucher depuis l’Antiquité et le Moyen Âge, tandis que la couette est venue moderniser les literies au 20e siècle. Pour autant, la couverture fait toujours partie des articles de literie appréciés pour leur pouvoir thermique. Faut-il la préférer à une couette ? Quelles sont les particularités des deux équipements de lit ? Découvrez dans ce dossier ce qui différencie une couette d’une couverture.

Couette vs couverture : des utilisations différentes ?

Deux valeurs sûres et pourtant des utilisations différentes : les particularités des couettes et des couvertures restent marquées.

La couverture : une protection multi-couches

Posée sur un drap, la couverture sert de protection thermique pendant la nuit. Vous pouvez la repousser au fond du lit si vous sentez que vous avez trop chaud tout en gardant un tissu fin sur le corps. Il est possible de superposer plusieurs couvertures de lit pour proposer un niveau de chaleur agréable. C’est le cas lorsque le logement est peu chauffé ou quand les températures baissent énormément. Vous pouvez même compléter votre couchage avec un édredon en plumes pour obtenir un ensemble ultra douillet et confortable. Traditionnellement, la couverture se cache sous un couvre-lit aux finitions esthétiques. Vous pouvez aussi l’utiliser comme une couette en la glissant dans une housse protectrice. Cette pièce couvrante peut également habiller un lit. Son look s'est modernisé ! Les couvertures actuelles proposent des motifs tendances dans l’esprit navajo, ethnique, avec des couleurs vives ou des nuances bicolores.

La couette : un ensemble qui se suffit à lui-même

Contrairement à la couverture, la couette ne nécessite aucun complément si vous choisissez un indice de chaleur adapté à vos besoins. Par exemple, en hiver, si votre chambre est peu chauffée, vous pouvez choisir une couette chaude ou très chaude qui apporte un excellent niveau de chaleur. A contrario, une couette légère permet de protéger le dormeur en été, sans le gêner pendant la nuit. Une couette se place à l’intérieur d’une housse unie ou imprimée. Cette parure de couette suffit à habiller le lit sans couvre-lit supplémentaire. L’usage du linge de lit renforce l’hygiène puisqu’il est lavable en machine.

Des matières différentes entre les deux produits

Couettes ou couvertures sont fabriquées à partir de matières naturelles ou synthétiques.

Des matériaux chauds et isolants pour les couvertures

Depuis leur origine, les couvertures sont fabriquées à partir de matières naturelles, réputées pour leur confort thermique. Parmi celles-ci, on remarque plusieurs catégories de laine. Par exemple, une couverture en laine Woolmark vous promet une texture pure et agréable au toucher. Les laines mohair et mérinos garantissent une finesse et un contact relativement doux. Ces matières sont à éviter si vous transpirez la nuit, car elles évacuent difficilement l’humidité. Si vous êtes sujet à transpiration en été, orientez-vous plutôt vers des couvertures en coton, plus adaptées à une utilisation en pleine chaleur. Au sein des collections de couvertures, on trouve également des tissus synthétiques, polaires ou microfibres. Ce sont des matériaux légers qui sont fabriqués à partir de substances dérivées du pétrole. Non seulement les procédés de fabrication sont loin d’être écologiques, mais en plus ces produits sont néfastes pour votre santé. Les fibres naturelles sont beaucoup plus vertueuses.

Des matières thermorégulatrices pour les couettes

Les couettes naturelles sont constituées de plumes, plumettes, de duvet d’oie ou de canard. Avec leurs propriétés thermorégulatrices, les plumes évacuent naturellement la transpiration tout en retenant la chaleur au plus près du corps. Les couettes naturelles en plumes affichent des qualités hypoallergéniques. Pour un modèle de luxe, choisissez une couette en duvet avec un garnissage aérien et moelleux. L’air circule parfaitement entre les flocons de duvet, ce qui garantit un merveilleux confort de sommeil. Tout comme les couvertures, les couettes synthétiques isolent le dormeur du froid, mais leur durée de vie est plus courte qu’une couette en plumes et duvet. Ces produits font l’objet de traitements antibactériens provenant de l’industrie chimique.

Choisir entre couette et couverture

Entretenez vos couettes différemment de vos couvertures

Entre une couette et une couverture, une différence de taille s’impose : l’entretien. D’une part, les couettes nécessitent un nettoyage annuel, idéalement en pressing. Il est déconseillé de placer une couette naturelle dans un lave-linge. Pour rallonger la durée de vie d’une couette, pensez à la secouer tous les jours pour lui redonner tout son gonflant. D’autre part, une couverture peut se laver à la main dans un grand récipient d’eau froide ou dans une baignoire. Ajoutez-y une à deux gouttes de lessive douce et laissez tremper sans frotter. L’eau ne doit pas produire de mousse pour éviter de détériorer les fibres de la couverture. Si vous voulez la passer en machine, prévoyez un cycle laine très court, avec un programme de rinçage, mais sans essorage.

Faut-il choisir une couette ou une couverture quand on est frileux ?

S’offrir une bonne protection contre le froid quand on est frileux, c’est possible.

Des couvertures en laine pour isoler son corps des basses températures

Avec leur apparence plus fine, les couvertures isolent le dormeur du froid, mais peuvent se révéler insuffisantes pour procurer un bon confort thermique. Avec une couverture en laine Woolmark, vous obtenez une matière chaleureuse. Toutefois, il est possible que vous ayez besoin de rajouter une autre protection, à savoir une couverture supplémentaire, un édredon ou une couette. Les matières des couvertures ont tendance à retenir l’air et la transpiration, ce qui peut être gênant si vous transpirez la nuit et que vous superposez les couches. De plus, ces surprotections peuvent donner une sensation de lourdeur qui peut perturber le dormeur.

Des couettes avec un garnissage naturel pour se réchauffer

Côté couette, si vous optez pour une garniture naturelle avec un indice de chaleur adapté aux grands froids, vous profitez d’une protection agréable à supporter. Les qualités des plumes et des duvets permettent d’isoler l’organisme des faibles températures. Avec leur pouvoir calorifère, les plumes gardent la chaleur près du corps, une solution idéale lorsque l’on est frileux. Sans alourdir le couchage, cette solution vient recouvrir le dormeur en douceur avec tout le confort qu’il attend.

Le match couette contre couverture donne un avantage à la couette si vous préférez une matière légère, isolante et anti transpirante. Un confort maximal est assuré par les couettes en duvet et plumes naturelles, véritables cocons de douceur pour des nuits paisibles, et ce, quelle que soit la saison. Un bon point par rapport aux couvertures !

Partager ce contenu