L’édredon fait un retour en force dans nos chambres, en devenant même un élément en vogue. En effet, cet équipement de lit ancestral se modernise et vient agrémenter nos literies. Que faut-il connaître sur l’édredon ? Quels sont ses points forts et ses inconvénients ? Voici notre présentation de l‘article de lit nouvelle génération, l’édredon.

L'édredon : un accessoire de literie très ancien

Voici un élément de lit ayant traversé les siècles sans prendre une ride !

Des origines moyenâgeuses...

L’édredon s’est adapté aux époques et au confort des maisons. À l’origine, il s’agissait d’un support de couchage fort utile au Moyen-âge. Au temps où les hommes et les femmes dormaient sur des paillasses, l’édredon faisait office d’isolant pour le dormeur au sol. À vrai dire, l’édredon faisait office de matelas en procurant un certain confort à ces literies rudimentaires. Sans oublier d’apporter de la chaleur.

Lorsque les matelas en laine font leur apparition dans les logements, l’édredon devient couverture. Les dormeurs sont ainsi bien enveloppés et isolés, tout en profitant d’une chaleur saine et agréable. Il faut noter que les chambres n'étaient pas chauffées à cette époque.

...mais un article de literie moderne

Aujourd’hui, l’édredon devient l’accessoire douillet et chic de la chambre. Ces pièces classiques deviennent décoratives et élégantes avec leurs belles finitions. Les fabricants jouent sur la qualité des tissus (coton bio, soie, etc.), les couleurs (housse unie ou bicolore, tons vifs) ou les dessins du piquage. Par exemple, les édredons piqués en duvet et en plumes peuvent remplacer une couette imprimée ou une courtepointe, l’autre appellation du couvre-lit.

L’édredon fait aussi office de couverture épaisse au gonflant incomparable. D’ailleurs, savez-vous que son nom signifie duvet d’eider en danois ? L’”ederdun” classique est généralement composé de matières saines et naturelles comme du duvet neuf ou des plumes de canard. Tout pour profiter d’un sommeil paisible, à l’abri des températures fraîches !

édredon gonflant moderne

Quels sont les bénéfices et avantages d'un édredon ?

Vous apprécierez un bon édredon pour ses nombreuses qualités.

De nombreuses déclinaisons

Vous connaissez certainement l’édredon à l’ancienne qui porte le nom de plumon. Ce dernier correspond aux modèles sans piquage et donc au gonflant exceptionnel. Décliné en matières synthétiques ou naturelles, l’édredon gonflant plumon reste un classique des literies.

Lorsqu’il comporte un piquage décoratif, on parle d’édredon plat ou américain. Sa garniture est alors plus ou moins épaisse selon la quantité et la qualité de garnissage.

La dernière catégorie comprend l’édredon plaid. Celui-ci fait partie des modèles avec coutures avec un piquage discontinu. C’est ce que l’on appelle un karostep matelassé. Ce plaid épais laisse la matière circuler plus facilement. Moins garni, il s’agit d’un édredon nomade.

Un gonflant incomparable

Le choix de l’utilisation d’un édredon est souvent dicté par le gonflant et le confort de cet accessoire de lit. Selon le type de garnissage, vous pouvez obtenir un modèle plus ou moins volumineux et léger. En effet, le volume se distingue du poids.

L’effet volumineux de ce couvre-lit moelleux est obtenu grâce à un garnissage à base de duvet et de plumettes. Vous cherchez un édredon au gonflant optimum ? Optez alors pour un édredon composé de duvet neuf. Cette matière pure contient des fibres en parfait état. Pour repérer le pouvoir gonflant d’une couette en duvet ou d’un édredon, fiez-vous à l’indice cuin. L’échelle de 300/400 cuin correspond à une garniture synthétique alors que le duvet se situe au niveau 700/800 cuin.

Un produit léger

Ici aussi, selon les matières utilisées, vous pouvez choisir un édredon chaud et léger. Notamment, un garnissage comprenant au minimum 30 % de duvet garantit un confort appréciable. Plus la part de duvet augmente, plus votre modèle s’allège. Avec une composition à 90 % de duvet et 10 % de plumettes, vous obtenez un édredon poids plume, au confort de chaleur inégalable. Cette pièce haut de gamme se fait oublier sur vos jambes. Un vrai cocon de douceur !

Il existe également des édredons synthétiques vraiment légers. Leurs fibres procurent un bon rapport volume/poids ce qui permet de profiter d’un ensemble confortable et agréable. Les modèles actuels, qu’ils soient en plume, en duvet ou synthétique, sont beaucoup plus légers que les édredons de nos grands-mères.

Des propriétés saines et thermorégulatrices

Si vous avez tendance à transpirer la nuit, orientez-vous vers un édredon avec des matériaux naturels aux propriétés thermorégulatrices. Par exemple, un garnissage d’édredon composé de duvet et de plumes de canard va vous isoler de la fraîcheur et de l’humidité. L’air circule bien, ce qui permet d’évacuer l’humidité corporelle. Ces matériaux anti acariens garantissent un sommeil de qualité, idéal si vous êtes allergique !

Vous voilà bien calé au chaud sous votre édredon, dans de bonnes dispositions pour passer une nuit paisible. Pas besoin d’allumer le radiateur de la chambre, ce couvre-lit épais procure suffisamment de chaleur. Vous pouvez même sélectionner votre niveau de confort d’après les indices de chaleur des édredons.

Les inconvénients d'un édredon

Il est important de connaître ces quelques points concernant l’édredon.

Une taille réduite

La principale différence entre la couette et l’édredon : c’est leur taille. Si la couette retombe de part et d’autre du lit, l’édredon correspond à l’exacte largeur du matelas. Généralement, il se pose en complément d’un drap, d’une couverture ou d’une couette tempérée.

De plus, l'édredon ne couvre pas l’oreiller. Il se place à 30 cm de la tête de lit, sous l’oreiller. Avec sa taille réduite, l’édredon offre un apport de chaleur complémentaire pendant la nuit. Pour choisir la dimension idéale, un guide des tailles d’édredon vous permet de sélectionner le modèle parfait pour votre lit.

Un entretien délicat

Avec ses matières naturelles et son gonflant légendaire, l’édredon demande un soin particulier. Tout d’abord, vous devrez le secouer régulièrement afin de conserver son gonflant d’origine. Cette opération aidera les fibres ou les plumes à s’aérer et à retrouver leurs propriétés et leurs formes initiales.

Pour nettoyer un édredon, oubliez le lave-linge et préférez un nettoyage en pressing, à sec ou en aquanettoyage. Veillez toutefois à ce que l’étiquette d’entretien soit bien accessible sur votre produit. Un lavage par an maximum est recommandé car ce dernier peut endommager le pouvoir gonflant du duvet.

Quelles sont les alternatives à l'édredon ?

L’une des protections de lit les plus classiques, c’est la couette chaude et traditionnelle. Si vous cherchez une solution couvrante avec des retombées de part et d’autre du lit, partez sur une couette en 220x240 ou 240x260. Elle est composée, elle aussi, soit de fibres synthétiques ou de mélanges de plumes et de duvet. Votre couette doit être recouverte d’une housse de protection pour la préserver pendant de longues années.

Autrement, vous pouvez opter pour un plaid matelassé. Celui-ci reste beaucoup plus léger puisqu’il comporte moins de matière de garnissage. Il peut faire office d’un édredon enfant. Ou encore, un courve-pied qui se placera comme son nom l'indique en bas de lit pour réchauffer les pieds.

couvre pied

L’édredon reste un élément de lit cosy et agréable pour passer des nuits douces à l’abri des frimas ou des températures hivernales. C’est un superbe élément de déco qui se remarque dans une chambre à coucher moderne. Avec des édredons en duvet et plume naturels, vous obtenez de merveilleux cocons douillets !