Haute Couture et Plume, une tendance qui suit la mode
Haute Couture et Plume, une tendance qui suit la mode

Haute Couture et Plume, une tendance qui suit la mode

Catégories : Arts de vie & Plumes
La plume est régulièrement mise à l’honneur dans les maisons de haute couture. Synonyme de légèreté et de douceur, la plume donne un cachet unique aux pièces cousues par les plus grands couturiers. En alliant tissus et plumes, ces créateurs de mode composent des modèles éblouissants. À l’heure des défilés haute couture à Paris, duvets, plumettes et autres textures viennent ennoblir la composition des plus belles créations. Partons à la découverte de cette tendance de la haute couture qui laisse une place de choix à la plume.

De plus en plus de plumes sur les défilés

La plume a toujours fait partie du paysage de la mode. En touche discrète sur des chapeaux ou sur des boas légers et virevoltants, les créations plumassières existent depuis longtemps. Depuis quelques années, les plumes reviennent en force et couvrent jupes, robes du soir ou tailleurs de couture. On remarque notamment des pièces prestigieuses comme des robes de cocktail, de divins manteaux ou de magnifiques jupes et bustiers. Les belles plumes s'affichent sur l’intégralité du vêtement.

Quelques grands créateurs de haute couture ont parié sur ces textures atypiques à l’instar de Versace, Margiela avec John Galliano ou Élie Saab. Ils font appel à des artisans plumassiers indépendants ou à d’illustres références comme la maison Lemarié à Paris, associée avec Chanel, ou la maison Vermeulen.

Quel type de plumes utilisent les maisons de Haute Couture ?

Il existe une grande diversité de plumes utilisées dans la mode. Les pièces portées en haute couture peuvent être fabriquées à base de duvets ou de pennes, c’est-à-dire les longues plumes des oiseaux.

Des oiseaux d’élevage traditionnel

Les couturiers de mode utilisent des plumes de canard, particulièrement appréciées pour leurs longueurs variables. Selon les familles de canard, les couleurs diffèrent et prennent des tons splendides. On voit même des modèles reprenant les techniques de garnissage appliquées pour fabriquer une couette en duvet et plumes de canard.

Les créations de couture sont également réalisées à partir de plumes d’oie. Elles offrent des textures et des formes qui autorisent des compositions du plus bel effet. En prime, leurs reflets de lumière apportent une touche éclatante unique.

Quant aux plumes de coq, elles permettent de créer des pièces atypiques avec leurs nuances colorées.

Des plumages particuliers

Pour obtenir des effets majestueux, les grands couturiers de mode utilisent parfois des matières plumassières provenant d’oiseaux plus atypiques comme le faisan. Cet oiseau est paré de plumes dont les lignes lui confèrent des touches artistiques.

Les artisans travaillant la plume apprécient également le plumage d’aigrette et son panache blanc. Cette matière embellit robes de mariée haute couture ou bijoux de tête aux allures des Années folles. Parmi les textures travaillées en atelier de haute couture, les plumes d’autruche font partie des basiques. Il faut savoir que leur longueur peut aller de 15 à 70 cm !

Comment ne pas parler des plumes de paon lorsqu’on parle de vêtements haute couture ? Cet animal possède un des plumages les plus prestigieux parmi les familles des oiseaux.

A lire aussi : Lumière sur le métier de plumassier

Quelles sont les origines de ces plumes ?

Le commerce des plumes est réglementé. Les professionnels du secteur doivent ainsi s’adapter.

Des plumes naturelles sous surveillance

Il faut savoir que toutes les plumes ne sont plus commercialisées librement. En effet, la Convention de Washington datant de 1973 régule l’utilisation des plumages d’oiseaux. Ce texte impose notamment l’utilisation de plumes d’animaux destinés uniquement à l’industrie alimentaire. Certaines espèces se retrouvent donc protégées, telles que les aigrettes, les oiseaux de paradis ou les paons.

Les maisons de couture françaises fabriquent parfois des pièces comportant de telles matières. Elles sont issues d’anciens stocks détenus par les maisons de plumassiers. Dans ce cas, ces productions haute couture sont réalisées en un seul exemplaire et sont vouées à être portées uniquement en France.

En matière d’approvisionnement, les stocks de plumes destinées à la haute couture proviennent en majorité de France, pour des raisons de simplification de réglementation. Une infime partie est acheminée d’Afrique du Sud, d’Argentine ou d’Asie.

Des imitations sensibles

Quelques professionnels façonnent des plumes provenant de canards, de dindes ou d’oies dans le but d’imiter un plumage d'oiseau protégé. Avec des techniques de sculpture et de teinture, les plumassiers accomplissent des merveilles en reproduisant des dessins ou des couleurs plus que réalistes.

Sur un podium de mode, point de plumes synthétiques. Les techniques de reproduction d’une plume naturelle sont extrêmement complexes. Pour l’instant, les créateurs de couture sur mesure évitent les matières factices, peu crédibles aux yeux de leurs clients.

Les créations en plumes les plus marquantes

Les articles en plume créés par les petites mains des maisons haute couture illuminent les défilés de mode et les tapis rouges.

Les robes Versace sous le signe de la plume

Au fil des collections haute couture, les couturières Versace rivalisent d’imagination pour proposer des robes somptueuses, dont certaines sont ornées de plumes. C’est le cas, par exemple, avec cette mini-robe blanche en plume d’autruche, à mi-chemin entre la douceur et l’audace.

Robe Versace©Versace

Donatella Versace et ses équipes ont également émerveillé leurs invités avec une version féminine aux allures des années 70 présentée au défilé automne-hiver 2015. La délicatesse de ses plumes s’accorde avec son look bohème hippie chic, le tout dans des tons bleu ciel.

Robe Versacé

©Versace

L’originalité des pièces Margiela

Du côté de la maison Margiela, certaines pièces se sont démarquées sur les podiums en raison de leur détournement comme le célèbre manteau couette blanc. Un vêtement doudou qui permet de profiter de la douceur de sa couette en plumes d’oie ou canard au quotidien…

Robe manteau Margiela

©Margiela

La grande maison de couture italienne Margiela a également marqué les esprits avec sa robe de mariée d’automne-hiver façon couette doudoune. Cette robe associe drap de soie et couette matelassée pour un effet de surprise, mais aussi pour le confort de l’élue du jour.

Couette doudoune Margiela

©Margiela

Ce concept du couturier italien a nettement inspiré les élèves de l’école Central Saint Martins qui ont su reprendre le principe de cette robe hybride. Résultat, leurs représentations sur les défilés ne passent pas inaperçues, telle cette imposante robe-manteau couette.

Robe manteau Margiela

©école Central Saint Martins

Les pièces couture en plume adoptées par les célébrités

Une ligne couture que les personnalités adorent porter sur les tapis rouges provient de la maison On Aura Tout Vu. Cette référence se distingue tous les ans à l’occasion de la semaine de la haute couture en bousculant les codes des grands noms de la mode. Avec sa collection jet-lag, les plumes habillent avec subtilité les différentes compositions ou s’animent en ode à la fête.

Robe en plumes On aura tout vu

©On Aura Tout Vu

Parmi les actrices que l’on a pu apercevoir avec des réalisations haute couture en plumes, Naomi Watts a fait sensation sur le tapis rouge des marches du Festival de Cannes en 2015. Sa longue robe argentée mixant strass et plumes, créée par le célèbre couturier Élie Saab, est un modèle d'élégance et de légèreté.

Robe Naomi Watts Festival de Cannes 2015

©Élie Saab

On retiendra aussi la robe de mariée haute couture signée Givenchy, portée par Kim Kardashian sur les quais de Seine. Mettant les plumes d’autruche en valeur, cette robe originale en impose !

Robe mariée Kim Kardashian

©Givenchy

Ces fabuleuses textures que sont les plumes nous font rêver dans les divines créations haute couture que l’on peut voir pendant la fashion week. Au-delà de leur utilisation classique, telle que garnir une couette en duvet et plumes d’oie par exemple, les plumes invitent à la magie lorsqu’elles habillent des pièces griffées par les plus grands noms de la couture. Leur mise en scène est un art que les grands créateurs de mode s’emploient à magnifier pour notre plus grand plaisir des yeux.

Partager ce contenu