La plume dans tous ses états avec Lucy Glendinning !
La plume dans tous ses états avec Lucy Glendinning !

La plume dans tous ses états avec Lucy Glendinning !

Catégories : Arts de vie & Plumes
À l’origine, la plume représente une matière chaude et isolante, mais elle peut aussi se transformer en un matériau esthétique. Avec les sculptures conçues par Lucy Glendinning, la plume devient œuvre d’art. Cette artiste britannique manie les matériaux telle une artisane en quête de sens. Ses collections à base de plumes et de duvets interpellent et invitent à examiner l’être humain avec un regard différent. Partons à la découverte de Lucy Glendinning et de ses formidables réalisations en plumage.

Qui est Lucy Glendinning ?

Lucy Glendinning est une artiste issue du courant de la sculpture contemporaine britannique.

Le parcours de Lucy Glendinning jusqu’à la sculpture

La sculptrice Lucy Glendinning voit le jour en 1964 dans le comté de Somerset, au Royaume-Uni. Elle grandit dans une famille de médecins et de chirurgiens où elle feuillette souvent des livres d’anatomie médicale, source d’inspiration pour ses futures créations. Plus tard, elle se forme à la sculpture d’art dans une université de Bristol.

De 1987 à 1989, Lucy fait ensuite ses armes dans une fonderie de bronze aux côtés d’une autre sculptrice britannique de renom, Elizabeth Frink. Cette figure de l’art néo figuratif lui donne ainsi les codes pour travailler la cire de façon à fabriquer des moules et des moulages. Cette étape lui permet alors d’acquérir les fondamentaux pour réaliser des formes humaines qu’elle détourne au moyen de techniques diverses, comme avec des plumes et des duvets. Le Royal Institute of British Architects Network lui décernera un prix en 2011.

Une notoriété mondiale

Lucy travaille les matières pour leur donner forme et inviter à la réflexion. Elle répond notamment à des commandes publiques lui permettant de réaliser des œuvres d’envergure telles que Flying à Portishead au Royaume-Uni. Pour Lucy Glendinning, ces créations rendent l’art accessible au grand public.

Parallèlement, l’artiste expose ses sculptures en Europe, aux États-Unis et même en Asie. Galeries renommées, Beaux-Arts, Lucy s’impose comme une référence de l’art contemporain. Avec ses œuvres, les objets d’art vont au-delà de l’esthétisme et deviennent conceptuels. À partir de formes anatomiques naissent alors des personnages reflétant la psychologie et la condition humaine. En particulier, sa façon de travailler la plume fascine.

Oeuvre Lucy Glendinning

© Lucy Glendinning

A lire aussi : Kate MccGwyre expose à Londres: créatures chimériques et installations en plumes

Comment Lucy Glendinning travaille-t-elle ?

L’artiste britannique joue avec les différentes techniques et matières de telle sorte que le spectateur ne reste pas indifférent.

Des matériaux au service des formes

Lucy Glendinning expérimente toutes sortes de matériaux pour donner vie à ses compositions artistiques. Si au début de la création, elle connaît le type de matière première qu’elle compte utiliser, elle n’hésite pas à faire évoluer les textures sur les moulages en se fiant à son instinct. Ses pièces sont réalisées à base de cire, de caoutchouc, de silicone, de résine, de jesmonite et d’acier. L'artiste garde ainsi sa liberté de création.

Se qualifiant d’éco-consciente, la sculptrice prône l’usage de matières ayant un faible impact sur l’environnement. Les matières recyclées font ainsi partie des textures qui la passionnent, à l’instar du plastique recyclé ou des plumes et duvets qui habillent certaines de ses formes. Le rendu final donne des sculptures des plus réalistes interpellant sur l’extinction des espèces et de la vie humaine sur terre. Un message fort pour appeler à des prises de conscience collectives.

Des plumes pour un message marquant

Certaines productions artistiques de Lucy Glendinning utilisent des plumes qu’elle pose délicatement sur ses formes humaines. Ce procédé redonne vie à ces textures, renforçant ses convictions vis-à-vis de l’environnement. Tel un édredon naturel en plume, ses créations pourraient être légères et chaleureuses. Pourtant, ses personnages profèrent un tout autre message à l'observateur. Les plumes apportent toute la tendresse que l’ouvrage mérite de dégager, tandis que la posture accentue la brutalité de la situation.

Lucy aime créer des situations paradoxales en maniant aussi bien des matières douces, telles que celles que l’on pourrait retrouver dans une couette naturelle garnie de duvet et de plumes de canard, que des couleurs des plus sombres. Pour créer des nuances, la créatrice dépose des plumages de canards, d’oies, de pintades ou d’autres volatiles sur ses personnages mi-oiseaux, mi-humains.

Quelles sont les œuvres de la sculptrice Glendinning à base de plume ?

Lorsque Lucy Glendinning pense à une sculpture, elle la décline en une série.

Les enfants de plume (Feather Child)

La collection “Les enfants de plume” a été imaginée pour représenter de futurs humains. Utilisant l’ADN comme moyen d’expression, Lucy Glendinning veut que le spectateur l’imagine poser les plumes avec un gène et non avec une aiguille.

Le série des enfants de plume invite à se questionner sur les codes génétiques et la recherche effrénée dans ce domaine. Jusqu’où les Hommes seront-ils capables d’aller ? Telle est la question que Lucy semble poser au travers de ces personnages tourmentés, mais tellement doux, comme les plumes qui les habillent.

Enfant de la Plume by Lucy Glendinning

© Lucy Glendinning

Only Human

Pour cette série de sculptures, la créatrice artistique introduit le fantastique dans le quotidien. Les œuvres associent l’humain à l’animal et forment des personnages dignes des récits mythologiques.

Plusieurs lectures s'entremêlent. Lucy nous questionne d’une part sur la place de l’homme dans la nature. D’autre part, elle nous invite à explorer la part animale que nous gardons au fond de nous. Ces réflexions sont aussi destinées à interpeller les décisions politiques quant à l’avenir écologique.

Les séries en plume de Lucy Glendinning mettent à l’honneur les plumages dans toute leur splendeur. Ces mêmes matières, que l’on retrouve par exemple dans une couette duvet garnie de duvet et plumettes d'oie de notre gamme Castex, peuvent raconter des histoires ou transmettre des messages eco-responsables. Lucy est assurément une artiste hors pair que nous apprécions pour son magnifique travail, respectueux de cette matière première noble et naturelle qu’est la plume.

Partager ce contenu