Pourquoi est-ce important de laver ses couettes ?

Lorsque l’on s’équipe d’une couette pour son lit, c’est pour de longues années ! Mais pour allonger la durée de vie de son équipement de lit, il faut en prendre soin. Cela passe par un entretien régulier et un lavage rigoureux. Cette action va apporter un coup de jeune à votre couette. Au fil des nuits, les matières de garnissage peuvent se tasser et perdre de leur gonflant. Le lavage d’une couette l’aide à reprendre sa forme initiale et à redonner le moelleux d’origine. Côté hygiène, l’entretien d'une couette grâce au lavage va vous aider à éliminer les traces de transpiration et les peaux mortes qui s’y déposent. Avec un nettoyage régulier, tout comme pour les oreillers, vous enlevez aussi la poussière, les bactéries et les acariens qui peuvent se loger sur cet article de lit. Votre couette jaunit ? Un coup de frais avec un lavage efficace lui permet de retrouver sa blancheur et une propreté impeccable. Quant aux mauvaises odeurs, elles disparaissent également si vous lavez votre protection. Entretenir sa couette permet de dormir dans un environnement sain et hygiénique, une étape indispensable pour les personnes allergiques.

À quelle fréquence faut-il laver sa couette ?

La fréquence de lavage d’une couette dépend de sa garniture. Une couette en duvet et plumes naturelles est lavable une fois par an, à l’issue de la saison d’utilisation. Cette façon de procéder va vous permettre de redonner un coup de frais à votre couchage et d’éliminer toute impureté avant le rangement. En revanche, les couettes synthétiques demandent un entretien plus régulier en raison d’une circulation de l’air plus difficile. Pour autant, un lavage fréquent en machine leur fera perdre de l’efficacité au fil du temps en atténuant leur traitement anti-acariens. Pour garder une couette synthétique propre et saine, prévoyez un lavage tous les 2 à 3 mois.

Les lave-linges classiques ne sont pas adaptés pour vos couettes

Nettoyer sa couette à la machine à laver n’est pas la solution idéale pour votre équipement. En effet, le tambour d’une machine à laver domestique n’est pas suffisamment dimensionné pour accueillir des couettes. Une capacité de 5 kg s’avère trop juste pour bien laver une couette. La dimension d’un lave-linge pour une couette devrait prévoir au minimum 10 kg, tout en sachant que l’article de literie sera comprimé à l’intérieur. Une fois le programme lancé, vous pouvez abîmer le tambour à cause du poids de la couette mouillée.

Est-ce qu'une couette se lave bien en machine ?

La machine à laver le linge n’est pas adaptée aux couettes en plumes. La courbure des plumes et des duvets occupe un certain volume, surtout si la densité du garnissage de la couette est élevée. Même si vous parvenez à introduire l’intégralité de la couette dans le lave-linge, l’ensemble rencontrera des difficultés pour se laver efficacement en raison de l’espace restreint. Pire, les lavages augmentent le volume et le poids de la couette. Au final, votre couette sera trempée, avec un rinçage et un essorage peu efficaces. Et surtout, le duvet va perdre beaucoup de son pouvoir gonflant. C’est pourquoi nous vous recommandons fortement de ne pas laver votre couette naturelle à la machine à laver. Quant à la couette synthétique, elle est à l’inverse parfaitement lavable en machine. Les matières de garnissage étant plus légères, le nettoyage est possible avec un lave-linge. Pour une couette en 140x200 ou 200x200, de petite et moyenne dimensions, un équipement classique suffit. Prévoyez ¼ de l’espace vide dans le tambour pour laisser votre couette se laver correctement et évoluer dans l’eau savonneuse.

laver couette en machine

Les alternatives pour laver correctement votre couette

Lavez votre couette dans un pressing (même les couettes pour 1 personne)

Pour bien entretenir sa couette 220x240 cm constituée de plumes ou de duvet, le plus simple est de faire appel à un nettoyage en pressing. Vous obtenez ainsi un lavage soigneux respectant les enveloppes et les matières de la couette. Le professionnel suit les consignes de lavage indiquées sur l’étiquette d’entretien. Il vérifie par ailleurs si votre couette reste bien étanche et que le tissage ne laisse sortir aucun flocon de duvet ou des plumettes. Il dispose de 2 techniques de lavage en pressing : le nettoyage à sec ou l’aquanettoyage. Si le premier mobilise des produits lavants comprenant des solvants, le second apparaît comme une solution écologique demandant très peu d’eau. À l’aide de plusieurs machines, le spécialiste de lavage va nettoyer votre couette tout en respectant les fibres naturelles. Ce type de nettoyage préserve votre couette chaude et allonge sa durée de vie.

Est-ce possible de laver sa couette à la main ?

Vous aimeriez laver votre couette à la main plutôt qu’à la machine ? Rien ne vous empêche de procéder de la sorte, surtout pour des modèles synthétiques enfant ou bébé. Prévoyez cependant un grand récipient ou une baignoire qui vous permet de laver l’ensemble avec suffisamment d’espace. Sachez que votre couette va doubler de volume, ce qui risque de compliquer la phase d’essorage. Et le séchage prend du temps. Si l’étiquette mentionne la possibilité d’utiliser un sèche-linge, vous pouvez l’y placer avec des balles de tennis ou des balles de séchage pour redonner du gonflant à la garniture. Le lavage à la main d’une couette à 90 % de duvet naturel neuf ou à base de plumettes est fortement déconseillé. Le volume d’eau peut détériorer la courbure des flocons et diminuer leurs propriétés gonflantes.

Utilisez une machine de grande capacité en laverie

La solution, si vous voulez laver votre couette avec un lave-linge, c’est d’utiliser une machine en laverie professionnelle. Ces sites prévoient des machines à laver à grand volume, permettant de nettoyer sa couette en laissant suffisamment d’espace dans le tambour. Cette technique convient parfaitement aux fibres synthétiques. Pour les couettes en plume et duvet, cette façon de procéder est toujours déconseillée.

Comment entretenir votre couette au quotidien ?

Pour garder une couette légère propre et saine, vous devez adopter quelques habitudes qui vous aident à prolonger la vie de votre équipement de literie. Pour préserver sa blancheur, insérez-le dans une housse de couette avec des textiles naturels comme le coton ou le lin bio. Ce drap se lave régulièrement et permet d’éviter de tâcher la couette. Pour que la couette soit bien protégée, choisissez une parure de lit de même taille, ce qui maintient parfaitement l’ensemble, sans abîmer les tissus. Une petite tâche s’est incrustée sur l’enveloppe ? Tapotez-la avec une éponge et de l’eau savonneuse pour faire disparaître cette marque. Un autre geste prolonge la vie de votre protection de literie. Secouer quotidiennement vos couettes en duvet d’hiver les aide à reprendre leur forme initiale et à proposer un superbe gonflant. Prévoyez de les aérer régulièrement à la fenêtre de la chambre à coucher, sans les exposer directement aux rayons du soleil. Vous leur permettez de se débarrasser de la poussière et des particules qui se déposent en dormant. Et régulièrement, renversez le sens de la couette, en passant le bas au niveau de la tête et inversement. En revanche, le passage de l’aspirateur sur votre couchage est proscrit. L’aspiration pourrait retirer de la matière de garnissage. Si vous voulez garder votre couette naturelle pendant longtemps, réservez-lui un traitement doux !