Comment gérer la sieste de bébé pendant les vacances ?
Comment gérer la sieste de bébé pendant les vacances ?

Comment gérer la sieste de bébé pendant les vacances ?

Catégories : Mieux dormir
Quand on part en vacances, la sieste de bébé reste une question importante. Un nouveau-né a besoin d’un cadre familier et rassurant pour s’endormir. Le départ vers un nouveau site, au rythme de vie aléatoire peut stresser votre bout de chou. Pourtant, hors de question de s’abstenir de vacances avec son tout-petit. Pour aborder cette étape le plus sereinement possible, découvrez nos astuces pour gérer la sieste de bébé pendant les vacances.

Le sommeil de bébé : quelques rappels

Un tout-petit a besoin de dormir dès sa naissance pour assurer des fonctions indispensables à son développement.

Un temps de sommeil variable selon l’âge des bébés

Le sommeil d’un nouveau-né occupe une grande partie de son temps, entre 16 heures et 20 heures par jour. Il faut attendre les 4 mois pour que ses dodos se déroulent pendant 14 à 16 heures. Son temps d’éveil diurne se rallonge tandis que ses nuits deviennent moins perturbées.

Côté sieste, il faut attendre 6 mois pour que ses temps de repos soient plutôt réguliers. Dès cet âge-là, il apprécie de s’endormir selon des rituels et dans un environnement familier. Le petit fait souvent trois siestes : le matin, après le déjeuner et en fin d’après-midi.

Entre 15 et 18 mois, il ne reste généralement que la sieste qui suit le repas du midi. Cette pause disparaît totalement quand l’enfant atteint 3 à 6 ans. Chaque bambin adopte toutefois son rythme lorsqu’il grandit. Certains réclament leur pause sieste quotidienne tandis que d’autres n’acceptent plus de sommeiller en journée. A partir de l'âge de 2 ans, pour un sommeil optimal, pour remplacer sa turbulette, optez pour une couette naturelle en duvet pour enfant : respirante, moelleuse et gonflante, elle sera son nouveau compagnon pour des nuits paisibles.

sommeil bébé

Des temps de repos nécessaires à son développement

Respecter les temps de sommeil de son enfant est capital pour le développement cérébral du nourrisson. Entre autres, un sommeil réparateur est propice à la mémorisation, à l’apprentissage ou à l’acquisition du langage. Les plages de sommeil contribuent également à équilibrer son humeur ou à apprivoiser ses émotions.

Mais ce n’est pas tout… Bébé sécrète plusieurs hormones pendant son sommeil telles que le cortisol ou l’hormone de croissance. Toutes les périodes d’endormissement font partie de la construction psychique et physiologique de l’enfant, y compris la sieste. Voilà pourquoi vous devez respecter ses moments de sieste pendant les vacances.

Les raisons pour lesquelles votre bébé n'arrive pas à dormir à l'extérieur

Votre enfant a donc besoin de cadre et d’habitudes pour parvenir à s’endormir. Quand on part en vacances, l’organisation familiale et les rythmes quotidiens sont bouleversés. Il est alors nécessaire de lutter contre les difficultés d’endormissement du tout-petit liées à ces changements. Par ailleurs, il est exposé à de nouveaux bruits, à des visages inhabituels qui vont le stimuler davantage. Son attention et ses sens sont beaucoup plus sollicités qu’à votre domicile. Il lui faut alors calmer cette surexcitation avant de tomber dans les bras de Morphée.

L’inquiétude peut aussi perturber le bébé en vacances. Peur de perdre ses parents ou de dormir dans une nouvelle chambre : dans sa petite tête, le tout-petit cogite. Chaque départ de la maison peut le stresser en perturbant son sommeil et sa sieste.

A lire aussi : 10 règles pour lutter contre les difficultés d'endormissement

Gérer la sieste de votre bébé en voyage, nos conseils

Parvenir à endormir son enfant lors de la sieste pendant les congés demande de l’organisation !

Anticiper les siestes à l’extérieur avant votre départ en vacances

Pour rassurer un tout-petit au cours des siestes en villégiature, habituez-le à dormir dans des endroits différents avant de partir. Le fait de changer d’univers à plusieurs reprises va lui apprendre à s’adapter à de nouveaux cadres. De la sorte, bébé parvient à s’acclimater facilement à tout nouvel environnement. Alternez ainsi les endroits calmes et animés, les promenades en poussette ou dans un porte-bébé.

Sur votre lieu de vacances, vous pouvez ensuite coucher votre petit à la sieste sans problème. Il observe alors sa nouvelle chambre à coucher en votre présence et se familiarise avec cette pièce inconnue.

Prendre la route juste avant l’heure de la sieste de votre enfant

Afin d’aider votre enfant à s’endormir pendant la sieste, prévoyez vos longs trajets lors de ce moment. Démarrez si possible avant l’heure habituelle de son petit somme, afin qu’il soit installé dans son siège au moment du repos.

Ainsi, il peut dormir tranquillement sans stress, ce qui vous permet de profiter d’une partie du voyage. Il sera plus détendu à l’arrivée si son petit roupillon s’est déroulé sans encombre. De cette façon, vous mettez toutes les chances de votre côté pour éloigner les troubles du sommeil de votre nourrisson en voyage. Par contre, au moindre arrêt, c’est le réveil assuré ! Et arrivé à destination, il sera en pleine forme...

Respecter au maximum le rythme de votre bébé

Même si les vacances permettent d’adopter un rythme plus tranquille, votre bambin a besoin d’une régularité dans ses journées. Heures de sieste ou de coucher, repas : conservez les mêmes horaires que d'habitude pour éviter de le perturber.

Vous pouvez être tenté de prolonger un repas et de laisser votre enfant éveillé beaucoup plus longtemps qu’habituellement. Vous pourriez le regretter… L’endormissement n’en sera que plus difficile et les réveils beaucoup plus fréquents. Supprimer la sieste le rend nerveux, les pleurs surviennent au cours de l’après-midi, ce qui ne facilite pas la gestion de votre enfant. Profitez de ce temps calme au moment de sa sieste pour vous reposer à votre tour. Toute votre famille sera ensuite en pleine forme pour savourer de bons moments de loisirs !

Parler à votre bébé

Votre enfant a besoin d’être rassuré avant de s'endormir à la sieste. Votre voix va l’apaiser et l’aider à trouver le sommeil. Parlez-lui, expliquez-lui qu’il peut dormir tranquillement pendant cette période de repos. Expliquez-lui que vous restez près de sa chambre pour qu’il sache qu’il peut compter sur vous en cas de réveil. Transmettez-lui votre calme et votre confiance.

Bercez-le au son d’une comptine. En lui racontant une histoire qu’il a l’habitude d’écouter, il retrouve alors des repères bien utiles pour glisser doucement vers un sommeil réparateur.

Emporter le matériel nécessaire pour que bébé puisse faire la sieste à l'extérieur

Pour permettre à votre tout-petit de s’endormir pendant la sieste en vacances, vous devez emporter des objets et des équipements incontournables. Tout d’abord, pensez à l’indispensable doudou ou à son plaid pour bébé ou enfant habituel. Gardez des éléments familiers comme sa veilleuse qui peut l’apaiser quand vous le laissez seul. Pourquoi ne pas lui laisser un de vos tee-shirts pour qu’il reconnaisse votre odeur avant de s’endormir ? Un vêtement portant une goutte de votre parfum suffit à le réconforter dans son lit.

Pour son confort, emportez le réducteur de lit qu’il possède déjà à la maison, si c’est le cas. Vous pouvez aussi prévoir un matelas nomade et un lit parapluie qui le suivent partout lors de vos périples. Au moment de la sieste, il sera familier avec ces équipements qui l'aideront à trouver assurément le sommeil.

En adoptant ces quelques gestes, bébé sera dans de bonnes dispositions pour piquer un petit somme à l’heure de la sieste estivale. Vos vacances vous permettront de vous retrouver en famille tout en gardant les habitudes de vie si chères à votre nourrisson. Vous vivrez ainsi des moments uniques, qui resteront gravés dans vos souvenirs les plus marquants. La sieste de votre enfant en vacances va devenir votre alliée...

Partager ce contenu