Pourquoi ce n'est pas une bonne idée de télétravailler au lit ?
Pourquoi ce n'est pas une bonne idée de télétravailler au lit ?

Pourquoi ce n'est pas une bonne idée de télétravailler au lit ?

Catégories : Arts de vie & Plumes
Télétravailler dans son lit, avouez que l'idée peut être tentante ! Depuis la crise sanitaire, le recours au télétravail revient en flèche et l’envie de prendre son ordinateur portable dans son lit aussi ! Une étude 1 a souligné que, sur un panel de 1 000 personnes, 72 % des Américains interrogés ont travaillé depuis leur lit pendant le confinement. De nombreux posts sur Instagram ont vanté les mérites des sessions de travail au lit avec le hashtag #WorkFromBed. Pour autant, faut-il céder aux sirènes de son lit pour avancer ses dossiers professionnels ? Quelles en sont les conséquences ? Découvrez notre point sur les effets du télétravail au lit.

Quels sont les impacts du télétravail sur le corps ?

Travailler couché ou assis dans son lit n’est pas une position vraiment ergonomique. Mais avant tout, le télétravail peut aussi entraîner des problèmes de santé.

Des maux occasionnés par le télétravail

Les risques liés au télétravail sont connus. En raison d’un écran d’ordinateur trop petit, d’absence de clavier et de position statique, votre corps souffre. Avec le travail à domicile, c’est la fatigue visuelle qui risque de survenir, au même titre que les troubles musculosquelettiques. À la clé, vous subissez des douleurs aux articulations, au poignet, au coude ou au dos à cause d'un poste de travail mal aménagé. Sans compter la position sédentaire et ses effets sur le cœur et le métabolisme.

Le fait de travailler à la maison peut contribuer à développer du diabète, de l’obésité ou des cancers. Et pour terminer le tableau, le travail à distance peut dégrader votre santé mentale dans le temps avec des risques de dépression dus à l’isolement. La liste des conséquences négatives est longue si on néglige les signes envoyés par son corps !

Des problèmes liés à la posture au lit

Passer des journées au lit pour travailler à distance engendre des douleurs sur la durée. Votre corps est soutenu par votre matelas, parfait pour dormir la nuit. Cependant, sa surface, trop molle pour le télétravail, va raidir votre cou, votre colonne vertébrale et vos hanches. Sans parler des ondes électromagnétiques qui circulent dans votre zone de sommeil, aux antipodes d’une chambre écologique.

Enchaîner des journées entières à travailler posé sur sa literie va avoir des conséquences néfastes sur votre santé physique. À la longue, contraction des avant-bras, de la nuque, des cervicales et des lombaires guettent votre quotidien. Concrètement, travailler depuis son lit est source de maux de tête ou de mal au dos. Le tableau est peu réjouissant…

Télétravailler à la maison

Les perturbations sur le sommeil possibles

Le télétravail affecte notre sommeil, ce phénomène ayant été amplifié depuis la pandémie mondiale.

Le cerveau et notre horloge interne

Connaissez-vous la “coronasomnie” ? Ce terme a été inventé par Rachel Salas, spécialiste du sommeil et professeure en neurologie à l’université du Maryland. Elle explique notamment que notre cerveau se discipline à travailler au lit et se tient en alerte pour être créatif ou productif.

Seulement, quand arrive l’heure du coucher, le cerveau reste toujours en veille pour poursuivre la journée de travail. Il ne distingue plus la période de repos et de sommeil nécessaire en fin de journée. Notre horloge biologique se trouve totalement déphasée et les troubles du sommeil s’installent. Tout particulièrement lorsque le travail au lit devient une habitude.

Le lit et ses fonctions

La professeure américaine a décelé ces problèmes pendant la pandémie qu’elle a qualifiés de coronasomnie. De nombreux troubles du sommeil ont été constatés en raison de la crise de la Covid-19 liés aux nouvelles façons de travailler, dont celles au lit.

Pour cette spécialiste du sommeil, le lit doit servir uniquement à 3 activités principales : dormir bien sûr, mais aussi pour l’activité sexuelle ou en cas de maladie. Le télétravail sous la couette, calé sur son oreiller ferme, n’est pas prévu au programme !

Est-ce qu'on est plus productif en travaillant dans un lit ?

Plusieurs facteurs entrent en jeu dans l’évaluation de la productivité professionnelle au lit.

Une productivité liée au lieu de travail à la maison

En règle générale, les salariés estiment être plus productifs à la maison qu’en entreprise. Mais cette donnée est à nuancer selon le lieu de travail à domicile. Toujours selon la même étude sur le télétravail des Américains pendant le confinement, les résultats sont frappants. En effet, si 49 % des sondés disent être plus performants en télétravaillant à la maison et 42,3 % moins performants, les chiffres s’inversent pour le travail au lit. 70,9 % des télétravailleurs avouent être moins productifs en restant dans leur lit contre 29,1 % qui restent concentrés. La tentation de flâner reste forte lorsqu’on choisit le lit comme espace de travail.

L’influence de la tenue de travail au lit

Une autre étude australienne menée au printemps 2020 montre que la tenue de travail n’influe pas la productivité de votre journée professionnelle. Donc, travailler en pyjama ne pose pas de problème sur l’avancement de vos dossiers.

En revanche, votre plus beau pilou pilou dégrade votre santé mentale. La preuve : 59 % des adeptes du pyjama en journée affichent des problèmes de santé mentale (comme la dépression) contre 26 % qui endossent une tenue du jour pour travailler. Idem pour la tenue cocon jogging-chaussettes assimilable à une tenue de nuit…

Nos conseils si vous n'avez pas le choix ?

Voici quelques conseils pour améliorer vos conditions de travail au lit.

Aménager un espace confortable pour travailler au lit

Toutes les tables sont déjà occupées à la maison et votre espace de bureau se limite à votre environnement de sommeil ? Ou votre petit appartement ne permet pas un aménagement d’un coin bureau ? Vous avez les moyens de minimiser les risques du télétravail au lit.

Parmi les objets utiles pour éviter les problèmes de dos, les oreillers vont vous aider à aménager un espace… Calez votre dos avec l’un d’eux, placez-en 2 sous vos jambes ou vos pieds et gardez-en un pour poser votre ordinateur. Avec cette installation, vous devriez trouver une bonne position pour travailler assis confortablement dans un lit.

Vous devez veiller à garder le haut de l’écran au niveau de vos yeux. Pour cela, il existe aussi des tablettes d’ordinateur à poser sur le matelas. Il vous faudra toutefois la surélever pour éviter les maux de dos. Mais l’idéal reste tout de même un bureau aménagé avec une table et une chaise…

Adopter des gestes pour mieux vivre le télétravail dans sa chambre

Pour que le télétravail dans la chambre se passe au mieux, bougez toutes les 25 à 30 minutes pour activer votre circulation sanguine en faisant une pause. Vous souffrez de solitude avec le télétravail ? Adoptez la tendance nesting en aménageant un espace bureau dans votre chambre pour faire du coworking avec votre meilleur ami.

Pause télétravail

Et si la tentation de poursuivre le travail en soirée vous titille, ignorez-la. Coupez les écrans au minimum 1 h 30 avant l’heure du coucher. Avec toutes ces mesures, vous reprendrez des forces pour mieux avancer votre activité professionnelle depuis votre lit !

Adopter le télétravail au lit reste une pratique à manier avec précaution. Lorsque cette façon de travailler au lit reste la seule solution, mieux vaut adopter quelques gestes essentiels pour épargner sa santé physique et mentale. En adoptant le travail sur la couette et non sous la couette en duvet chaude par exemple… Vous garderez ce moment de bonheur pour votre nuit de sommeil, satisfait d’avoir réalisé votre activité dans la journée, bien calé sur le lit !

1Étude Survey for Tuck - Novembre 2020

2Étude Scientists in pyjamas - 2020

Partager ce contenu