Nous allons vous donner quelques conseils et astuces pour vous occuper au mieux du nettoyage de vos oreillers, qu’ils soient en duvet, plumes ou en fibres synthétiques.

Pourquoi est-il important de bien entretenir ses oreillers ?

Nous dormons en moyenne 3000 heures par an la tête sur nos oreillers. Ceux-ci absorbent donc beaucoup de transpiration et accrochent peaux mortes et poussières. C’est pourquoi il est impératif pour la santé de bien les nettoyer, surtout pour les enfants et personnes sensibles. Le nettoyage régulier permettra de réduire la prolifération de bactéries et acariens.

De plus, c'est l’oreiller qui assure le bon maintien de vos cervicales et de votre nuque, il faut donc que le garnissage ne s’affaisse pas et reste bien en place pour ne pas souffrir de maux de dos au réveil et avoir une bonne nuit réparatrice.

La vie de votre oreiller duvet ou traversin sera d'autant plus longue que vous en assurez la protection par l'usage d'une sous-taie qui se met sur votre oreiller ou traversin et sous la taie. Ainsi, lorsque vous changez votre parure de lit, la sous-taie reste en place et constitue une barrière supplémentaire pour la transpiration ou d'éventuelles tâches, évitant ainsi de devoir nettoyer trop souvent votre oreiller ou traversin.

Laver son oreiller

Comment entretenir ses oreillers quotidiennement ?

Au jour le jour, l'entretien est simple : il suffit de tapoter son oreiller ou traversin après la nuit de sommeil (ou le soir avant de se coucher) pour lui redonner sa forme gonflante, du rebond et un accueil agréable pour épouser la forme de votre tête.

Pensez à l'aération qui permet de conserver un air sain dans le garnissage naturel, une bonne respiration évitant les odeurs éventuelles de transpiration ou de confinement. Laissez par exemple un peu de temps avant de remettre une nouvelle taie quand vous les ôtez pour les laver. 

Un lavage différent selon son garnissage

Le lavage d’un oreiller en duvet ou plumes ne sera pas le même qu’un oreiller en polyester. En effet, les fibres naturelles nécessitent un entretien doux pour ne pas abimer le garnissage, et pour qu’il garde ses propriétés. Si vous protégez bien votre oreiller en duvet avec une taie et une sous-taie, un lavage une fois par an est amplement suffisant.

Un oreiller à mémoire de forme ou en latex ne se lave pas car il est thermosensible. Mais vous pouvez nettoyer leurs housses ou taies à la machine.

Laver un oreiller synthétique

Idéalement, il faudrait laver son oreiller synthétique au minimum tous les 3 mois car nous transpirons plus que sur des oreillers naturels.

Référez-vous à l’étiquette pour connaître les instructions de lavage. En général, les oreillers en polyester traditionnels passent très bien en machine.  La lessive doit être non agressive, et l'essorage doux.

Le séchage, étape primordiale, peut se faire en sèche-linge avec des balles de séchage ou des balles de tennis pour éviter que le garnissage ne se mette en paquets, ou à l'air libre en tapotant régulièrement en vous assurant que votre oreiller ou traversin est parfaitement sec avant de vous en resservir, afin d’ éviter des odeurs.

Un oreiller synthétique doit être changé tous les 3 ans . Au-delà la prolifération des acariens serait problématique, et l’apparition de taches jaunes difficiles à nettoyer.

Laver un oreiller en duvet

Les oreillers en duvet ou plumes sont naturellement anti acarien et respirants, un seul lavage par an est donc suffisant.

Lorsque votre oreiller ou traversin naturel a besoin d'être nettoyé, les solutions et recommandations sont identiques à celle d'une couette naturelle.

Confiez ainsi vos oreillers en duvet de canard ou d’oie, au pressing en précisant la nature du garnissage. Le professionnel utilisera un mode de nettoyage adapté c’est-à-dire à sec ou en aquanettoyage.

Comment nettoyer et blanchir vos taies d'oreiller ?

Pour nettoyer une taie jaunie ou tachée, rajoutez dans la machine à laver du bicarbonate de soude, des cristaux de soude ou du percarbonate de soude. Pour récupérer une taie tachée en coton n’hésitez pas à utiliser le programme le plus chaud. Pour une taie en polycoton n’allez pas au-dessus de 40°C, elle risquerait de rétrécir.

Une autre astuce consiste à mélanger une demi-tasse de bicarbonate à une demi tasse de vinaigre blanc. Ces solutions naturelles sont très efficaces, et assainissent les tissus.

Si les tâches persistent, essayez de verser une tasse d'eau de Javel dans votre machine avec votre lessive habituelle.

Comment laver ses oreillers ou son traversin : notre récapitulatif

  1. Entretenir ses oreillers en duvet au quotidien en les tapotant au réveil
  2. Laver un oreiller ou traversin synthétique en machine c'est possible
  3. Laver ses oreillers en duvet c'est à faire chez un professionnel et une fois par an maximum
  4. Des précautions sont à prendre avant de laver son oreiller naturel en duvet
  5. Nos conseils pour enlever une tâche sur vos taies d'oreillers